Nouvelles

Emplois d’été Canada : 294 emplois pour Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud est fière d’annoncer le financement de 294 emplois dans le cadre du programme Emplois d’été Canada.

Grâce à un investissement de 1 167 136 $, des organisations réparties dans les quatre MRC du territoire et œuvrant dans diverses sphères d’activités pourront embaucher des jeunes de la région au cours de la prochaine saison estivale.

« Chaque année le nombre de demandes reçues montre la popularité et la nécessité d’un programme comme celui-ci pour donner un coup de pouce aux entreprises et organismes à but non lucratif de chez nous. Dans un contexte pandémique où les besoins sont criants, ce financement est particulièrement bienvenu. C’est une véritable bouffée d’air frais pour eux en plus de présenter des offres intéressantes pour les jeunes », affirme la députée.

À titre d’exemple, dans Avignon, la Maison d’aide et d’hébergement L’Émergence recevra le financement nécessaire à l’embauche de 3 jeunes alors que la Société historique Machault obtiendra l’argent nécessaire pour en embaucher 2 afin d’opérer le centre d’interprétation sur l’histoire acadienne de La Petite-Rochelle. Dans La Mitis, Les Grottes de La Rédemption pourront employer deux guides touristiques alors que la Société d’horticulture de Saint-Charles-Garnier aura l’opportunité d’avoir un jeune à son service pour démontrer comment la pratique de l’agriculture biologique est profitable pour l’environnement.

Dans la Matanie, le Regroupement des artistes et artisans de la région de Matane pourra embaucher une personne qui mettra en valeur les produits fabriqués par des artisans du secteur alors que le Groupe Environnemental Uni-Vert pourra donner du travail à deux techniciens en aménagement paysager. Finalement, dans La Matapédia, l’organisme Répit-Loisirs-Autonomie, qui a pour mission d’offrir du répit aux proches aidants vivant avec une personne handicapée, pourra embaucher 4 jeunes moniteurs pour ses camps de jour qui accueillent une douzaine d’adolescents chacun afin de permettre aux parents de continuer à travailler durant l’été.

« Tous les organismes que j’ai joints au téléphone ont démontré leur grande satisfaction, peu importe la somme attribuée. C’est toujours un plaisir d’annoncer de bonnes nouvelles, particulièrement en ces temps difficiles et surtout lorsqu’on sait que l’apport pour la région est positif. Qui sait, peut-être que certains de ces emplois donneront le goût aux jeunes de s’installer chez nous à long terme! » conclut la députée qui se dit satisfaite du fonctionnement du programme, en comparaison des ratés connus l’an dernier.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Infolettre

Restez au courant des dernières actualités de votre députée en vous inscrivant à son infolettre.​

Infolettre formulaire