Nouvelles

Des voies ferrées plus sécuritaires grâce à la collaboration citoyenne

Il y a quelques mois, un citoyen de Causapscal a alerté la députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia l’indiquant que des poteaux vétustes du Canadien National (CN) pouvaient représenter des enjeux de sécurité et d’environnement. Après de longues discussions avec l’organisation, Kristina Michaud est heureuse d’annoncer que ces poteaux chancelants ont finalement été retirés.

À la suite d’une plainte formulée par M. Louis-Marie D’Anjou, le bureau de la députée bloquiste a entrepris des négociations avec le Canadien National afin qu’il inspecte ses installations dans la circonscription, notamment dans La Matapédia où le problème était plus apparent. Ces poteaux de bois traités menaçaient de s’effondrer dans les cours d’eau à proximité, ce qui représentait un enjeu de sécurité pour les citoyennes et citoyens, en plus de causer préjudice à l’environnement.

Voici l’un des poteaux vétustes qui devaient être retirés. Crédit photo: Louis-Marie D’Anjou

« Juste avant la période des fêtes, nous avons reçu la confirmation que le retrait des poteaux qui posaient des problèmes serait entamé. Au total, ce sont plusieurs dizaines de ces piliers qui ont été retirés. Ils ne menaceront plus la sécurité des résidents du secteur et cesseront d’altérer le paysage », se réjouit Mme Michaud. La députée souhaite saluer la vigilance et le sens du devoir des personnes qui lui signalent régulièrement ce genre de problème. « Les gens de chez nous sont nos yeux et nos oreilles. Ce sont leurs préoccupations, leurs inquiétudes et leurs suggestions qui sont nos meilleurs outils pour bien orienter nos actions. C’est aussi cela, le travail d’une députée : contribuer aux petits changements qui améliorent le quotidien des gens », ajoute la députée qui se dit également satisfaite de la collaboration du CN avec qui ce n’est pas toujours facile de travailler.

À ce titre, Mme Michaud invite les citoyens d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia à joindre son bureau s’ils veulent signaler des problèmes similaires à ceux vécus par les gens qui résident aux abords des voies ferrées.

Facebook
Twitter

Infolettre

Restez au courant des dernières actualités de votre députée en vous inscrivant à son infolettre.​

Infolettre formulaire