Emplois d’été Canada : un investissement de 720 000 $ pour Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, annonce que le programme Emplois d’été Canada permettra de financer pas moins de 171 emplois pour les jeunes cet été dans sa région grâce à un investissement de 723 325 $.

La porte-parole Jeunesse du Bloc Québécois est particulièrement fière d’épauler la génération montante avec des projets d’emplois qui mèneront à des expériences de vie enrichissantes en plus de donner un coup de main aux entreprises et organismes de sa circonscription qui sont frappés par l’inflation et la pénurie de main d’œuvre.

« Je connais plusieurs jeunes qui ont eu la chance de bénéficier de ce programme dans le passé et cela les a soit ramenés en région, soit ouvert des portes vers un domaine complètement nouveau vers lequel ils ne se seraient jamais dirigés! Je sais à quel point ce programme est cher aux yeux de centaines d’organisations de chez nous et sans lequel elles ne pourraient tout simplement pas offrir de service durant la période estivale », déclare la bloquiste.

« Chaque année, mon équipe et moi devons faire des choix déchirants alors que le nombre de demandeurs est largement supérieur aux montants disponibles et cette année ne fait malheureusement pas exception », ajoute la députée qui avait vivement dénoncé les coupures dans le programme il y a quelques semaines.

« Le programme Emplois d’été Canada n’a plus à faire ses preuves. Le gouvernement aurait dû maintenir les sommes bonifiées durant la pandémie au lieu d’injustement retourner au niveau prépandémique qui correspond également au niveau préinflation. Le manque à gagner est important et pénalise autant d’organisations que de jeunes. J’espère sincèrement que le gouvernement ajustera les sommes à la hausse pour 2024 », conclut Mme Michaud.

À noter que la grève des fonctionnaires fédéraux pourrait entraîner des retards dans l’attribution des subventions aux organisations et pourrait avoir un effet sur d’éventuelles phases de réinvestissement pour des emplois supplémentaires pour les jeunes tout au long de la période estivale et jusqu’à la date de fin du programme.

Facebook
Twitter