Une session parlementaire chaotique, mais productive

La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, dresse le bilan d’une session parlementaire intense et souvent déplorable, mais certainement constructive. Demeurant loin de la partisanerie, les députés du Bloc Québécois sont demeurés centrés sur les priorités des Québécoises et des Québécois.

« Nous avons fait preuve d’une grande rigueur, tant pour défendre les atteintes répétées au français que pour s’assurer du respect des juridictions et pouvoirs du Québec par le gouvernement fédéral, plus que jamais mis à mal. Que ce soit en santé, en soins dentaires, en logement, en infrastructures ou en transport collectif, c’est le Québec qui détient l’expertise et qui est le mieux placé pour bien mener ses affaires. Quand Ottawa s’en mêle, c’est toujours plus long, plus cher et jamais meilleur », déclare la bloquiste.

Parmi les bons coups de son parti, la députée note les 750 millions de dollars que Québec recevra d’Ottawa pour l’accueil des demandeurs d’asile, la création de la commission d’enquête sur l’ingérence étrangère et l’élargissement de son mandat pour enquêter sur des parlementaires qui auraient travaillé aux intérêts de puissances étrangères, ainsi que l’adoption de la Loi anti-briseurs de grève. Elle souligne également le dépôt d’un important projet de loi qui permettrait aux personnes atteintes d’une maladie grave et incurable menant à l’inaptitude, telle l’Alzheimer, de faire une demande anticipée d’aide médicale à mourir.

Localement, Mme Michaud se désole de la crise qui s’acharne sur le secteur des pêches et déplore le manque de sensibilité de la ministre et du MPO à l’égard des préoccupations du milieu. Elle se félicite cependant d’avoir été en contact constant avec les acteurs concernés afin de porter leurs intérêts. « Le Bloc continuera de prendre la défense des pêcheurs de l’Est-du-Québec et de proposer des solutions responsables aux problèmes auxquels ils sont confrontés. C’est toute l’économie d’une région qui est en jeu et le gouvernement se ferme les yeux », ajoute la députée.

Dans un autre ordre d’idée, Kristina Michaud salue le dynamisme des gens de sa région qui mènent à bien une foule de projets qui rendent la région plus attractive que jamais. « Les discussions pour le retour du train passager en Gaspésie cheminent bien, nous inaugurons de nouvelles installations pratiquement chaque semaine aux quatre coins de la circonscription et le financement est au rendez-vous! », explique la députée qui rappelle des investissements de près de 1,5 M$ grâce aux programmes Emplois d’été Canada et Nouveaux horizons pour les aînés. Finalement, depuis septembre, son équipe et elle ont traité pas moins de 375 dossiers de citoyens et d’entreprises de la circonscription en lien avec l’immigration, l’assurance-emploi et la sécurité de la vieillesse, entre autres choses. Ce sont des dossiers comme ceux-là qui font sa fierté et qui prouvent qu’encore une fois cette session, les gens d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia ont bien été servis.

Facebook
Twitter