Nouvelles

À quelques semaines de Noël, le chef du Bloc Québécois, Yves‑François Blanchet, et la députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, interpellent à nouveau le gouvernement Trudeau afin que les aînés les plus vulnérables ne voient pas leur supplément de revenu garanti amputé parce qu’ils ont bénéficié de la prestation canadienne d’urgence pendant la pandémie. Déjà lourdement affectés par la pandémie qui a fragilisé leurs conditions de vie et accentué leur isolement, les aînés sont aussi les grands oubliés du gouvernement Trudeau, constate Yves-François Blanchet.

Devant la montée au Québec, et particulièrement dans la couronne montréalaise, d’actes criminels impliquant des armes à feu illégales, le Bloc Québécois propose des mesures immédiates pour endiguer ce phénomène qui atteint à la quiétude et à la sécurité des citoyens. Dévoilée par Kristina Michaud, porte-parole en matière de Sécurité publique, cette offensive implique notamment que le fédéral resserre drastiquement les mesures de contrôle des armes aux frontières, et propose la création d’une escouade mixte d’intervention policière réunissant les forces du Québec, des provinces, des Premières Nations et de l’État de New-York.

Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, et Kristina Michaud, députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, ont annoncé que le parti votera sans enthousiasme en faveur du discours du Trône, bien qu’ils regrettent l’absence de substance suggérant que les Québécois et les Canadiens ont élu un gouvernement usé dès sa toute première journée au Parlement.

Lors du caucus présessionnel du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, chef du parti, a détaillé les cinq priorités à court terme de son aile parlementaire en vue de la reprise fort attendue des travaux: le financement des soins de santé, mais aussi la lutte aux changements climatiques, le poids politique du Québec à Ottawa, la langue française et l’abolition des deux classes d’aînés créées par une hausse inique de la pension de vieillesse. 

Trois jours après la mort d’un adolescent de 16 ans, Thomas Trudel, à Montréal, Kristina Michaud, porte-parole du Bloc Québécois en matière de Sécurité publique, a joint sa voix à celle du gouvernement du Québec pour exiger que le fédéral déploie immédiatement les ressources nécessaires pour lutter contre la violence par armes à feu.

La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia dresse un bilan positif de sa participation à la COP26, notamment grâce aux discussions et rencontres auxquelles elle a participé avec des intervenant-e-s de partout dans le monde, mais déplore l’adoption finale d’un texte rempli de contradictions et qui nous tient bien loin de la sortie de la crise climatique.

La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia et porte-parole du Bloc Québécois en matière de Changements climatiques, se joindra à la COP26, à Glasgow, en Écosse, avec comme mission d’y faire valoir les propositions climatiques du Bloc Québécois, notamment sur la nécessité de cesser le soutien gouvernemental aux énergies fossiles et d’appuyer la transition écologique par la finance verte, en incitant les banques à délaisser le secteur pétrolier et plutôt opter pour l’énergie propre, l’innovation et l’expertise des entreprises vertes du Québec.

Le chef Yves-François Blanchet et la députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, ont mis de l’avant l’éloquent bilan du parti lors du caucus élargi du Bloc Québécois, dimanche à Shawinigan. Ils ont par ailleurs mis en garde Justin Trudeau quant à son désir persistant d’une élection qu’il est le seul à vouloir.  Yves-François Blanchet insiste : le moment est mal choisi pour tenir une élection.

Infolettre

Restez au courant des dernières actualités de votre députée en vous inscrivant à son infolettre.​

Infolettre formulaire