Le Bloc Québécois a présenté aujourd’hui un projet de loi à la Chambre des Communes pour exiger des compagnies aériennes qu’elles remboursent les clients qui ont été floués en raison de la fermeture des frontières due à la crise de la Covid-19.

Une vingtaine de membres du Bloc Québécois se sont réunis à Amqui à la mi-septembre, en respectant toutes les mesures sanitaires et de distanciation requises, pour élire leur nouvel exécutif à l’occasion de l’Assemblée générale annuelle du Bloc Québécois dans Avignon-La Mitis-MataneMatapédia.

Les organisations et les employeurs d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia qui avait postulés pour le programme d’Emplois d’été Canada ont finalement tous reçu leurs réponses à savoir s’ils auraient les subventions nécessaires à l’embauche d’étudiants-es cet été.

Alors qu’Ottawa a commencé à rouvrir certains bureaux de Service Canada au pays, il semble encore une fois que les régions du Québec, dont le Bas-St-Laurent et la Gaspésie soient reléguées aux oubliettes, ce que dénoncent la députée Kristina Michaud (Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia) et ses collègues de L'Est-du-Québec.

Le Bloc Québécois a dressé son bilan au terme d’une session historique marquée par la COVID-19. La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia se dit fière de cette première session de mandat, malgré les nombreux imprévus.

La députée fédérale d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia est fière d’annoncer l’ouverture de son 4e bureau de circonscription dans La Mitis, dans nulle autre que la municipalité de Price.

La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia s’insurge du manque de volonté du ministère de l’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et de Service Canada de trouver des solutions concrètes pour permettre aux étrangers sans statut d’effectuer un travail rémunéré.

La députée de Thérèse-De Blainville et porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Emploi, de Développement de la main-d’œuvre et du Travail, Louise Chabot, et les députés bloquistes de l’Est-du-Québec, Kristina Michaud, d’Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia, Maxime Blanchette-Joncas, de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, et Marilène Gill, de Manicouagan, demandent des modifications immédiates au programme Emplois d’été Canada (EEC).